Du 1er février au 25 avril, venez découvrir l'exposition sur « Puro Pueblo » qui donnera à voir les talents photographiques de John Hall.

Au Centre d’art Jean-Pierre Jouffroy, place Aimé-Césaire

Entrée libre

  • Mercredi de 9h à 17h
  • Vendredi de 14h à 17h
  • Samedi de 10h à 18h

Tél. : 01 56 71 52 25

Description :

« PURO PUEBLO », à la Fondation Manuel Rivera-Ortiz, est la première exposition du livre réalisé par John Hall en collaboration avec Margo Rouard-Snowman, graphiste, sur les manifestations de l’Unité Populaire à Santiago du Chili entre 1971 et 1973.

Avec le désir de partager ce à quoi il avait assisté : la ferveur populaire, l’élan d’espoir pour toutes les catégories de population du Chili, John Hall prépare ce livre dans l’urgence en 1974, tout de suite après le coup d’Etat qui vient de renverser le Gouvernement Allende le 11 septembre 1973. Ce livre est comme un cri d’espoir, un appel, une exhortation à la prise de conscience de ce qui venait de se passer alors à Santiago. On peut même dire que ce projet a une portée plus large : il est la description minutieuse en 8 chapitres des formes qu’ont pu prendre ce mouvement populaire au cours de ses mille jours d’existence. À l’époque, le livre ne fut pas publié.

Nous avons souhaité conserver la maquette établie en 1974, avec les moyens qui étaient les siens, avec l’urgence qui était la sienne, avec la liberté et l’énergie qui portent ceux qui sont dans l’enthousiasme du moment, conscients de vivre une période historique.

L’exposition PURO PUEBLO vous présente de manière inédite cette maquette sur un léporello de 55 mètres, une immersion au cœur des hommes, des femmes et des enfants du Chili du début des années 1970, avant la dictature.

« Cela fait déjà près de quarante-cinq ans qu’on a assisté à la fin de l’espérance suscitée par l’Unité Populaire. Il était temps que les images de ce livre soient connues de ceux qui sont prêts à un exercice de mémoire et, pour les plus jeunes, à découvrir ce que recouvre cet exceptionnel moment de l’histoire du Chili et de la démocratie. Le titre du livre, « Puro Pueblo », traduit très exactement son contenu. En espagnol, le mot « puro » n’est pas lié à la notion de « pureté » : il s’agit de l’authenticité. Ce que le photographe a tenté de faire, c’est de montrer à quoi ressemblaient, il y a quarante ans, les Chiliens partisans de l’Unité Populaire, dans leur énorme diversité et dans leur spécificité. Maintenant que ce pays a retrouvé sa liberté et que les choses ont tant changé dans le monde, il ne semble plus que le ressort de ce souvenir doive être idéologique: il devrait surgir des visages, des regards et des gestes universels des hommes et des femmes qui ont vécu cette expérience et qui ont été portés par cet espoir." John Hall.