Samedi 17 octobre - 20h30

Musicien, compositeur connu pour ses envolées lyriques, André Manoukian est un grand passionné de jazz. Aussi à l’aise sur scène au piano qu’à la radio dans ses chroniques musicales ou à la télé en tant que juré pour la Nouvelle Star, il laisse une empreinte indéfectible à tous les amoureux de la musique.

Pour ce concert « piano-solo », il s’est plongé dans les sonorités arméniennes. Il les a découvertes un peu par hasard, lors d’une émission sur la diaspora arménienne, où il était invité à témoigner. Mais lorsque la productrice lui demande de jouer un air arménien, il est un peu déstabilisé car seul un vague souvenir d’une chanson de sa grand-mère lui revient en mémoire. Néanmoins il se lance dans une improvisation sur l’air de cette chanson en mettant quelques « accents » jazz.

Cet événement lui a donné le courage et l’envie d’explorer ce rapport entre majeur et mineur dans la musique arménienne et dans le jazz, toujours à la recherche d’éclats de spleen, pour retrouver, le temps d’un concert, l’âme de ses ancêtres.

André Manoukian se passionne pour le piano dès l’âge de six ans. Il suit des études de musique aux États-Unis, au Berklee College of Music de Boston. De retour en France, il fonde un orchestre de jazz, le Horn Stuff, et commence à se produire tout en accompagnant divers artistes. Au fil des années, il collabore en tant que compositeur, arrangeur ou accompagnateur pour des artistes comme Michel Petrucciani, Liane Foly, Freddy Zucchet, Janet Jackson, Camille Bazbaz et Malia. 


En accord avec Enzo Productions

Durée : 1h15 - Tarif A