Lecture audio de l'article

Dimanche 21 novembre - 17h

D’Andréa Bescond

Elle est là, seule avec sa chaise. Avec force et humour elle incarne Odette, une jeune femme dont l’enfance a été volée par un « ami » de la famille et qui, peu à peu, cherche à se reconstruire par la danse.

 

Sur scène, Odette saute d’âge en âge, huit ans, douze ans, vingt ans. À trente ans, elle se retrouve chez une psy avec sa mère, moment édifiant, où la psy ne parle pas et où la mère n’écoute pas sa fille meurtrie par ses viols à répétition.

Construite comme un roman, cette histoire vraie et vécue par l’auteure met en scène toute sa vie. À travers une galerie de personnages, entre rire et émotions, les mots et la danse s’entremêlent et permettent de transporter le spectateur dans un grand huit émotionnel. Pièce, couronnée de succès tant par le public que par la critique unanime et élogieuse, fait certainement partie de ces œuvres qui marquent à jamais.

« Odette rêvera de devenir danseuse étoile pour mieux rejeter la poupée de chiffon qu’elle a été entre les mains d’un homme. Les chatouilles ou la danse de la colère enchaîne les allers-retours entre les non-dialogues tragicomiques avec sa mère, ses souvenirs de cours de danse, et sa fuite dans les drogues. Ici le temps n’efface pas les ravages originels. Ces viols sont comme une bombe à fragmentation temporelle dont les expositions secondaires seront autant de nouveaux traumatismes ». Le Monde

« On en sort sonné, épaté ». Le Parisien


Auteure : Andréa Bescond
Mise en scène : Éric Métayer
Interprète : Déborah Moreau
Création lumière : Jean-Yves de Saint-Fuscien
Création son : Vincent Lustaud

Production : JMD Production

Durée : 1h40 - Tarif B