Lecture audio de l'article

Cette manifestation, qui vise à mobiliser petits et grands autour des questions de devoir de mémoire, de citoyenneté, de paix ou encore de vivre ensemble, débutera le 25 avril à l’occasion du 76e anniversaire de la libération des camps de déportation nazis.

La 6e édition de la Quinzaine de la mémoire et de la citoyenneté est lancée. La municipalité l’a ouverte dimanche 25 avril avec la commémoration de la Libération des camps de concentration à la stèle des Martyrs de la Résistance et sans public en raison des mesures sanitaires. Le maire, Denis Öztorun a, cette année particulièrement, que soit mis l’accent sur la fête internationale des travailleurs et travailleuses du 1er mai dans un contexte économique où, dit-il, « les travailleurs et travailleuses sont malmenés dans tous les domaines, sous le prétexte de la crise sanitaire. Le nombre de demandeurs d’emploi a augmenté d’un million en une année »

Les commémorations :

  • Dimanche 25 avril à 11h15 : Commémoration de la Libération des camps de concentration devant le monument aux morts (discours du maire restransmis sur les réseaux sociaux)
  • Samedi 1er mai : Fête internationale des travailleurs et des travailleuses (discours du maire restransmis sur les réseaux sociaux)
  • Samedi 8 mai 1945 à 10h45 : Commémoration de la Victoire des peuples contre le nazisme en présence de la chorale des enfants des centre de loisirs et du conservatoire (sous réserve des conditions sanitaires), Retransmission en direct sur les réseaux sociaux.
  • Lundi 10 mai  à 18h : Commémoration de l’abolition de l’esclavage devant la mairie, discours du maire et lectures de Sylvette Kaloie de l'association Wasapa Art Kanak et Danielle Maréchal de l’association ADEN (Association des descendants d’esclaves et de leurs amis). La réalisation d’une fresque en street art place des Libertés est également prévue.

Des activités culturelles : 

  • Mercredi 5 mai à 14h : Fresque participative avec l’artiste Sitou à l’espace Nelson-Mandela.
  • Jeudi 6 mai à 14h : Réalisation d’œuvres sur mobilier urbain par l’artiste Sitou, place des Libertés.
  • Samedi 15 mai à 14h : Réalisation d’une fresque participative sur mobilier urbain sur le thème de la Commune de Paris, avenue Auguste-Gross.

Et aussi :

  • Vendredi 28 mai à 18h : Hommage à la Commune et aux victimes de la semaine sanglante à l'occasion du 150ème anniversaire du tragique évènement. Une plaque sera posée rue de la Commune.
  • L'exposition en extérieure consacrée à la Commune reste accessible rue Auguste Gross devant le service de l'Enfance.