Lecture audio de l'article

Samedi 30 octobre - 20h30

Et si Arthur Rimbaud n’était pas mort ? Si son esprit avait survécu, s’incarnant au fil du temps dans quelques esprits libres et irréductibles ?

Tel est le point de départ de ce spectacle où on retrouve un homme, enfermé dans sa chambre d’hôpital au XXe siècle à Charleville et qui se croit être l’auteur d’Une saison en enfer.

Dans son premier seul en scène, Jean-Pierre Darroussin prête sa voix, son humanité à fleur de peau, à un homme cannibalisé par l’esprit de Rimbaud. Et c’est un génie en feu qui s’installe, écorché et illuminé. Plus qu’une voix, c’est une âme qui parle. Un homme qui convoque tour à tour aussi bien son infirmier que Paul Verlaine, Alfred Jarry, Ignace de Loyola et Léo Ferré. Comme si, sur un coup de folie, et avant que les feux de la modernité l’accablent, Arthur Rimbaud s’autorisait une magistrale leçon de vie.


Auteur : Jean-Michel Djian
Avec : Jean-Pierre Darroussin
Mise en Scène : Anna Novion

Durée 1h30 - Tarif A