Lecture audio de l'article

À l’heure où la guerre ravage l’Est de l’Europe et où des crimes de guerre, voire contre l’humanité, sont constatés en Ukraine, en Afghanistan, en Syrie, et d’autres parties du globe, plus que jamais le devoir de mémoire est essentiel et nécessaire. C’est le sens de la Quinzaine de la mémoire et de la citoyenneté, du 21 avril au 15 mai, sur le thème des indépendances.

Programme :

  • Du 23 avril au 4 juin : Regards sur Haïti > Retour sur le vernissage
    En partenariat avec l’Association des amis de Jean Métellus, grand poète haïtien et bonneuillois, le centre d’art Jean-Pierre Jouffroy met à l’honneur les artistes haïtiens qui posent un regard différent sur l’histoire de cette île des Caraïbes.
    Vernissage samedi 23 avril, 16h
    Centre d’art Jean-Pierre Jouffroy - Entrée libre
     
  • Jeudi 21 avril à 18h : Journée nationale du souvenir des victimes de la déportation 
    À la mémoire des déportés dans les camps de concentration et d’extermination nazis, pendant la Seconde Guerre mondiale.
    Rassemblement à 18h devant la mairie puis cérémonie à la Stèle des martyrs de la Résistance


     
  • Dimanche 8 mai à 11h : Commémoration de la Victoire contre le nazisme
    Le 8 mai 1945, les nazis capitulaient, mettant fin à 6  ans de guerre et de barbarie. Pour cette cérémonie, plusieurs initiatives seront proposées, avec la participation des enfants conseillers et conseillères des accueils de loisirs.
    Rassemblement à 11h devant la mairie et cérémonie au monument aux Morts


     
  • Mardi 10 mai à 18h : Journée nationale des mémoires de la traite, de l’esclavage et de leur abolition
    Cérémonie en présence de l’Association des descendants d’esclaves et de leurs amis, ponctuée de lectures et représentations culturelles participatives et intergénérationnelles.
    Devant la mairie.
     
  • Mardi 10 mai à 19h : Soirée Haïti
    Représentation à 19h d’une pièce de théâtre réalisée avec les retraités de l’espace LouiseVoëlckel autour des poèmes de Jean Métellus, poète haïtien. Suivie à 19h30 d’un concert de la chanteuse martinico-haïtienne Ymelda. « Si on veut connaître un peuple, il faut écouter sa musique », clame cette voix des Caraïbes.
    Salle Gérard-Philipe - Sur réservation - Gratuit
     
  • Vendredi 13 mai à 17h30 : Lectures de poèmes de Jean Métellus
     Au pipirite chantant, en référence à l’oiseau haïtien, ou encore Voix nègres, voix rebelles, voix fraternelles, qui rend hommage aux hommes émancipateurs tels que Martin Luther King, Ernesto Che Guevara et Mumia Abu Jamal… L’œuvre de Jean Métellus, médecin, poète et romancier haïtien, qui a longtemps vécu à Bonneuil, sera à l’honneur. Lectures suivies d’un buffet créole.
    Médiathèque Bernard-Ywanne
     
  • Samedi 14 mai à 16h : Rencontre avec l’écrivain et poète Watson Charles et l'historien et critique d'art Jean-Marie Baldner
    Poète et nouvelliste haïtien, il sera l’invité d’une table ronde avec l’Association des amis de Jean Métellus.
    Médiathèque Bernard-Ywanne

 

Essentiel et nécessaire, se souvenir des massacres et crimes du passé : l’holocauste, l’esclavage, les guerres mondiales et leurs millions de morts. Essentiel et nécessaire aussi, se souvenir des combats pour la liberté, les victorieux et ceux, perdus, qui se sont achevés bien souvent dans le sang. Comme la Commune de Paris, dont nous avons célébré le 150e anniversaire l’an passé. Aussi, comme chaque année, cette 7e édition de la Quinzaine de la mémoire et de la citoyenneté fera écho à l’actualité et à cette nécessité.

Du 21 avril au 15 mai, elle invite les citoyennes et citoyens, petits et grands, à commémorer et s’interroger autour des souvenirs de la Déportation, de la Victoire contre le nazisme, de la traite et de l’esclavage, et particulièrement cette année sur le thème des indépendances et du droit des peuples à leur souveraineté. De celle d’Haïti en 1804 à aujourd’hui, cette Quinzaine questionnera les luttes des peuples pour leur droits à la souveraineté, pour la paix et contre les fascismes.

Cette Quinzaine mettra aussi particulièrement à l’honneur le médecin et poète haïtien et bonneuillois, Jean Métellus. Il fut l’auteur notamment du poème célèbre internationalement : Au pipirite chantant, qui « chante » la réalité subie par les Haïtiens et la mémoire de leur histoire.