Jeudi 27 février - 20h30

Mohamed Briouel-Françoise Atlan

Chants de l’Andalousie juive, chrétienne et musulmane de Grenade à Fès.

L’Orchestre arabo-andalou de Fès, fondé par feu Hadj Abdelkrim Rais dont Mohamed Briouel fut le disciple, est considéré comme le groupe le plus ancien et le plus important de musique andalouse marocaine. Créé en 1946, il est l’héritier de l’ensemble de musique andalouse existant déjà à Fès, depuis 1912, une des villes où la tradition de la musique araboandalouse a été la plus préservée depuis la chute de Grenade en 1492. L’Orchestre devient rapidement un des trois orchestres officiels du Maroc.

Tout en assurant la continuité de cet art, notamment par l’enseignement qu’il dispense aux jeunes musiciens désireux d’interpréter la musique arabo-andalouse, l’orchestre s’est donné pour objectif artistique et pour mission de restituer cette musique dans son cadre traditionnel et dans sa forme historique. Seuls les instruments traditionnels à cordes font partie de l’instrumentation de l’Orchestre : le rbâb, vièle monoxyle à deux cordes, le violon, l’alto, le oud, le târ- petit tambour à cadre muni de cymbalettes de cuivre - et la darbouka.


Chant : Françoise Atlan
Violon et direction artistique : Mohamed Briouel
Violon : Mohamed Arabi Gharnate
Alto : Mostafa Amri
Oud : Driss Berrada
Derbouka : Abdesselam Amri
Tar et chant solo : Aziz Alami Chentoufi

Durée : 1h20 - Tarif A