Après avoir subi une baisse de sa dotation globale de fonctionnement (DGF) de près de 8 millions d’euros cumulés depuis 2014, la municipalité se retrouve en 2018 dans un contexte toujours plus étouffant. « Nous sommes dans la continuité de l’austérité engagée par les précédents gouvernements », dénonce Denis Öztorun, 1er adjoint au maire délégué aux finances locales. Baisse des dotations, gel des compensations, encadrement des dépenses de fonctionnement… « Les collectivités locales sont de plus en plus mises sous la tutelle de l’État, résume le 1er adjoint. Ce qu’il souhaite, c’est en finir avec la libre administration des collectivités, dernier rempart de la République. »

C’est pourquoi la municipalité a construit à nouveau un budget de résistance. « Grâce à notre bonne maitrise budgétaire et nos économies de gestion, explique Denis Öztorun, nous maintenons tous les services à la population et le cap du programme municipal, et ce sans augmenter - comme l’a souhaité le maire - la part communale des impôts locaux. Nous prévoyons en outre 11 millions d’euros d’investissements qui non seulement feront avancer le projet de ville, mais aussi anticipent l’avenir. »

Par exemple, plus de 200 000 euros seront consacrés, dans le cadre d’un plan pluriannuel d’investissement, au remplacement de l’éclairage public par des LED. Cet investissement est bénéfique, outre pour l’environnement, pour les finances de la Ville qui réalisera alors d’importantes économies. Plus que de résistance, pour l’exécutif municipal ce budget 2018 est un « budget de contre-attaque ». « Il contient de nouveaux projets et des actions innovantes, revendique Denis Öztorun, à l’heure où le gouvernement entend privatiser les services publics. Avec ce budget, nous disons une chose simple : nous nous battrons jusqu’au bout pour la démocratie locale et les services publics dont Bonneuil a tant besoin,et que nous refusons d’abandonner aux appétits capitalistes

Rapport d'orientation budgétaire 2018

Débat d'orientation budgétaire 2018 

Compte rendu du conseil municipal du 5 avril 2018