Course à pied, natation, fitness, cyclisme, football de rue… Les pratiques sportives libres sont de plus en plus recherchées. Aussi, la Ville de Bonneuil développe leur accessibilité, à l’image du parcours de « street workout » ouvert depuis Janvier 2019 à la ZAC Aimé-Césaire relié au "Parcours sport-santé" inauguré en septembre 2019.

Trois boucles pour le sport en ville

Voici les différents trajets du parcours sport-santé dans la Ville : 

« Notre objectif est que sport et santé se confondent dans le paysage urbain. La prochaine étape est de rencontrer le Département et Ports de Paris pour que ce projet intègre notamment le Parc du Rancy et les quais de Bonneuil. » 

Denis Öztorun, 1er adjoint au maire délégué au sport.

Le grand projet de la municipalité en matière de sport libre, c’est la création d’un grand parcours sport-santé à travers toute la ville. 

L’inauguration du « street workout », le 19 janvier 2019, en était la première pierre. Composé d’appareils divers de fitness et de musculation, il est situé en cœur de ville, dans le tout nouveau quartier de la ZAC Aimé-Césaire. Le parcours sport-santé inauguré en septembre 2019 poursuit cet élan et sera complété par de nouveaux équipements sportifs accessibles au plus grand nombre et conformément aux décisions des habitants eux-mêmes qui se sont impliqués dans les décisions.

"Ces projets contribuent à l’amélioration du quotidien et du bien-être des Bonneuillois et Bonneuilloises, avec un accès privilégié aux arts ou à la pratique physique."
Patrick Douet, maire de Bonneuil-sur-Marne 

Ces parcours-santé de 5, 4,2 et 2,7 km matérialisés en vert, bleu et rouge sont un engagement que la municipalité a pris au cours des Assises du sport en 2016. Les habitants avaient exprimé le souhait de pratiques libres en plein air. Les boucles relient les quartiers et leurs espaces de verdures. Parc du Rancy, Grand parc Fabien, bords de Marne, mails, aires de jeux, roseraie… C’est aussi le Bonneuil végétal qu’il est donné d’apprécier au cœur de ces déambulations. Ils sont accessibles aux marcheurs et coureurs et même aux personnes en fauteuils roulants avec des installations dédiées.

Au cœur du plus petit, une portion d’1,5 km est particulièrement pensée pour les enfants en réponse à la demande des parents lors des Assises de l’enfance en 2018. Avec les membres de la commission jeux, composée de parents, ce matin-là, les élus ont permis à tous de se prononcer sur les futurs aménagements d’agrès sportifs, spécialement pour les enfants. Barres, échelles, poutres, plots… Les propositions ont été nombreuses parmi la trentaine de participants. Les enfants présents, Keitamassou, 5 ans, Dianko, 3 ans, Nael et Wael, 6 ans, étaient ravis. « J’aime bien courir, faire talons-fesses, par exemple », exprime l’un d’entre eux. « Je suis trop content. Ma maman aussi. On va avoir des nouvelles activités à faire en se promenant », ajoute un autre enfant.

Un corps sain, dans un esprit sain. Voilà qui fait partie intégrante des projets d’aménagement de la Ville. À vos baskets !