Plus de 3 mois après le 1er tour des élections municipales qui a vu la liste conduite par le maire sortant, Patrick Douet, l’emporter avec 77,3% des voix, le nouveau conseil municipal s’est enfin réuni, jeudi 28 mai, pour son installation.

Ce jeudi, à la salle Gérard-Philipe, c’est dans un contexte inédit que s’est installée la nouvelle assemblée communale. En raison des mesures barrières et du protocole sanitaire exigé par les services de l’État, la séance était réunie à huis clos et un aménagement spécifique, pour assurer notamment la distanciation physique, était mis en place. Cela n’a pourtant pas entamé la détermination et la vive émotion des conseillers et conseillères présentes. L’envie de se mettre au service des Bonneuillois était palpable, comme ont pu en témoigner les 2 500 internautes qui ont suivi à distance l’événement, retransmis en direct sur les réseaux sociaux.

Une envie et une émotion qui peuvent s’expliquer, entre autres, par la présence de seize nouveaux conseillers municipaux, venus fortement renouveler cette assemblée. En outre, un groupe d’opposition, constitué de trois élus et issu de la liste Unis pour Bonneuil (LREM, MoDEM et UDI), a fait également son entrée.

Sans surprise, appuyé par la majorité constituée des élus communistes et partenaires, socialistes et écologistes EELV, le maire sortant, Patrick Douet, a été réélu au siège de maire, avec 30 voix (contre trois) et grands applaudissements. Dans son discours inaugural, le maire a tenu aussitôt à rendre hommage aux 29000 victimes, et leurs familles, décédées du coronavirus, dont un certain nombre de Bonneuillois, demandant à tous une minute de silence. Le maire a ensuite présenté les grands engagements du programme municipal, porté par la majorité. « Un programme pour une ville protectrice, avec pour maître mot : solidarité et justice sociale, a-t-il notamment proclamé. Une ville qui s’engage pour la réussite de toutes et de tous. Une ville écologique, actrice de la transition énergétique et du développement durable. Une ville à l’écoute de ses habitants avec la volonté d’amplifier notre pratique de démocratie participative et d’intervention citoyenne. »

Ensuite, le maire a appelé à l’élection de ses neuf adjoints et à la nomination de quatre conseillères déléguées pour faire vivre l’exécutif municipal, mener à bien son programme et mettre en œuvre les décisions du conseil pour les six années à venir (voir ci-dessous). Deux premières décisions ont d’ailleurs été prises, adoptées à l’unanimité, dès cette séance d’installation : la création de comités de quartiers et de leurs budgets participatifs, et celle d’un Conseil local de l’environnement et de la transition énergétique. Rendez-vous jeudi 11 juin pour la première séance régulière du conseil municipal. Afin de respecter les consignes sanitaires toujours vigueur, elle se tiendra une nouvelle fois à huis clos, à la salle Gérard-Philipe.

Le maire et ses adjoint·e·s