Lecture audio de l'article

Avec la ville de Bonneuil-sur-Marne le maire Denis Öztorun demande à l’État d’encadrer le prix de l’énergie avec un bouclier tarifaire. Si vous souhaitez soutenir la démarche, signez la pétition ci-dessous.

*Champs obligatoires

Validation *

À des fins de sécurité, veuillez sélectionner les 4 premiers caractères et le dernier caractère de la série.

Vos données numériques sont précieuses. La mairie de Bonneuil-sur-Marne respecte le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD) et s’engage à les protéger, à ne les utiliser que pour les finalités consenties par vous, à ne les transmettre à aucun tiers, à les supprimer dès qu’elle n’en a plus d’usage légal. Par le présent article, vous autorisez la mairie de Bonneuil à utiliser votre adresse courriel et votre portable pour vous informer sur le sujet en lien direct avec la pétition ci-dessus. Vous pourrez à tout moment demander la modification de ces données. Vous pourrez à tout moment annuler cette autorisation sur simple demande sans avoir à la justifier. Pour une information détaillée ou pour exercer vos droits, contactez le Délégué à la protection des données de la ville de Bonneuil-sur-Marne. Vous avez le droit de déposer une réclamation auprès de la CNIL, organisme de contrôle : www.cnil.fr

En 2023, il va manquer 3,4 millions d’euros à la Ville

C’est le surcoût estimé pour le budget communal 2023, en conséquence de la hausse des prix du gaz, de l’électricité, des carburants, de la restauration, de l’eau, des marchés publics... Soit + 200% pour le gaz, l'électricité, le chauffage, l'eau.

Le plan municipal de sobriété et d’efficacité énergétique

« Quels services, devenus presque indispensables, devrions-nous sacrifier ? »

Denis Öztorun, maire de Bonneuil-sur-Marne

Les services municipaux travaillent à des gestes d’économies dans les bâtiments publics :

  • Poursuivre la planification de la rénovation énergétique des équipements. • Limiter les températures dans certains locaux, et limiter les horaires d’utilisation.
  • Poursuivre la mise en Led, réduire l’intensité des éclairages publics.
  • Optimiser l’occupation des bâtiments publics.
  • Réduire les illuminations de Noël par deux, non pas en raison de leur consommation car elles reposent sur des Led, mais au regard du coût de leur installation.
  • Suspension du projet de complexe sportif des Buttes Cotton. Les offres du marché d’attribution du gros-œuvre étant notamment supérieures de + 57% par rapport aux projections initiales.

Diverses actions de sobriété qui permettraient d’économiser près de 170 000 euros en 2023. On est cependant encore loin des 3,4 millions d’euros nécessaires pour payer les factures de la collectivité, l'installation d'un bouclier tarifaire reste donc un projet urgent.

La lettre du maire

Cliquez pour agrandir :