Lecture audio de l'article

Citoyenne et féministe, la Ville de Bonneuil fait chaque année du 8 mars -  journée officielle des Nations unies pour les droits des femmes, un temps fort de sensibilisation et d’actions - pour commémorer les victoires et acquis des femmes, ainsi que pour faire entendre leurs revendications actuelles. Ce  8 mars 2021, la municipalité a choisi de célébrer et de commémorer « Les audacieuses  », ces pionnières qui ont su changer les règles et faire avancer l’égalité, tout en mettant à l’honneur des femmes artistes.

« Notre place dans l’humanité ne doit pas être mendiée, mais prise », appelait Louise Michel, figure majeure de la Commune de Paris et des combats pour l’émancipation des femmes au XIXe siècle. Elle est justement l’une de ces « audacieuses » que la municipalité a choisi de célébrer à l’occasion du 8 mars. Initiatrices, parfois méconnues, elles ont libéré la parole et le corps des femmes et ont bouleversé leur place dans notre société. À l’image de ces femmes d’action, militantes, révolutionnaires, résistantes, telle que Louise Michel ou telle que Simone Veil, icône de la lutte pour le droit à l’avortement, entrée au Panthéon en 2018. Mais aussi à l’image de ces femmes, artistes, scientifiques, femmes de lettres, philosophes, sportives, comme Marie Curie, Simone de Beauvoir, Camille Claudel, ou encore Frida Kahlo.

Pour leur rendre hommage, vingt portraits géants seront exposés à travers la ville et ses quartiers. Une exposition itinérante, réalisée par l’artiste et illustratrice Sheina Szlamka, qui sera installée du 6 au 27 mars. La crise sanitaire contraignant les équipements publics à rester portes closes, cette exposition offrira un véritable parcours de rencontres et de découvertes, pour mieux connaître ces figures qui ont marqué l’histoire des femmes, et plus encore celle de l’humanité. Un vernissage virtuel sera diffusé lundi 8 mars sur ville-bonneuil.fr et sur les réseaux sociaux, où l’on trouvera également le parcours et les sites de l’exposition. Jusqu’au 27 mars, l’équipe de médiation du centre d’art municipal Jean-Pierre Jouffroy proposera des visites commentées, sur inscription.

En outre, dans le cadre du 8 mars, la municipalité pilote le projet d’une fresque de street art sur le thème des droits des femmes qui sera exposée sur le parvis du centre d’art. Ce projet participatif sera mené début mars avec des jeunes Bonneuillois, par la street artiste engagée Carole B., lors d’ateliers à l’espace Nelson-Mandela.

Renseignements et inscriptions :

Centre d’art municipal Jean-Pierre Jouffroy Place Aimé-Césaire.
Tél. : 01 56 71 52 25