Lecture audio de l'article

Un trop grand nombre de jeunes est touché par la précarité et obtenir un logement est un véritable parcours du combattant. C’est pourtant un élément essentiel dans leur émancipation. C’est pourquoi la Ville de Bonneuil se mobilise et prépare une grande campagne pour l’accès au logement social des 18-30 ans.

Selon une étude de l’Institut national de la jeunesse et de l’éducation populaire (INJEP) publiée en 2018, 41 % des 18-30 ans vivent chez leurs parents. Mais on est loin du cliché du film Tanguy d’Étienne Chatiliez, car la réalité est que 72% d’entre eux restent bloqués au cocon familial pour raison économique ou faute d’emploi. Ces chiffres témoignent de la forte précarité sociale qui touche les jeunes adultes. Une situation aggravée depuis un an par la crise sanitaire : « Les jeunes ont été les premiers à être débarqués des entreprises au moment du confinement », souligne l’Observatoire sur la pauvreté, dans son rapport 2020-2021. Et à cela, s’ajoutent la baisse des Aides personnalisées au logement (APL), décidée par le gouvernement. Il s’agit, selon l’Union nationale pour l’habitat des jeunes, d’une perte en moyenne de 170 euros par mois d’allocations !

Pourtant, l’accès au logement est un droit, estime la municipalité. C’est pourquoi, en plus des dispositifs déjà existants pour accompagner les moins de 30 ans, le maire Denis Öztorun a décidé de lancer une grande campagne pour le logement des jeunes. « Comment un jeune pourrait-il accéder à son indépendance quand un studio privé coûte en moyenne 800 euros par mois ? Et l’offre de logements sociaux est largement insuffisante. Beaucoup ne peuvent pas se projeter dans les démarches d’accès à un logement social, alors même qu’une demande peut être déposée dès l’âge de 18 ans. J’ai donc décidé de mettre en œuvre une campagne de sensibilisation et d’accompagnement des jeunes. »

Concrètement, cette campagne qui débutera en avril permettra à tous les jeunes accédant à la majorité d’être informés sur leurs droits et surtout de réaliser directement avec les services municipaux leur dossier de logement social et d’obtenir leur numéro unique de demande de logement.

Le plus :

D’ores et déjà, si vous avez 18 ans et que vous souhaitez faire votre demande de logement social, vous pouvez prendre rendez-vous avec le service municipal de l’habitat ou vous renseigner auprès du Point information jeunesse : 

  • Service habitat, 7 rue Estienne-d’Orves Tél. : 01 45 13 88 20
  • Point information jeunesse Espace Nelson-Mandela, Tél. : 01 58 43 39 17