Jeudi 19 décembre, les élus du Conseil municipal ont examiné et adopté à l’unanimité le budget primitif 2020, le dernier de la mandature. Un budget de 45 millions d’euros de fonctionnement et 9,1 millions d’euros d’investissements.

« C’est un budget équilibré, social, solidaire et juste, a souligné Denis Öztorun, 1er adjoint au maire, délégué aux finances. Pour la cinquième année consécutive, nous n’augmentons pas les impôts locaux et nous ne supprimons aucun service à la population. Nous continuons de donner la priorité à l’enfance, la jeunesse, la culture, le sport pour tous et le cadre de vie ».

Pourtant, les coupes budgétaires imposées par le Gouvernement sont loin de faiblir. En 2020, comme en 2019, la collectivité perd 150 000 euros de dotation globale de fonctionnement, ponctionnés par l’État. Aussi, ce budget 2020 est le résultat d’un « travail collectif exemplaire », a indiqué Denis Öztorun, insistant sur la bonne santé financière de la collectivité.

Au nom des trois groupes politiques de la majorité, Sandra Besnier, conseillère municipale, s’est félicitée du budget adopté : « Face aux injustices du système économique national, la commune doit être un rempart. Continuons à défendre notre commune, ses habitantes et ses habitants ».