Jeudi 3 septembre, en fin d’après-midi, la direction de l’école Romain-Rolland A, a informé la mairie qu’un cas de Covid-19 avait été détecté chez un élève de CM2. Dans le même temps, l’Éducation nationale et l’Agence régionale de Santé déclenchaient les procédures prévues par les autorités en telle situation.

Ainsi, l’institutrice et les élèves de la classe concernée ont aussitôt été mis en quatorzaine. Avec les parents, ils doivent faire l'objet, dans les prochaines heures, d'un test de dépistage organisé par les services de l'ARS, pour déterminer les éventuelles contaminations et y réagir au plus vite.

Nous tenons à informer l’ensemble des parents de l’école, que l’enfant n’a fréquenté aucun accueil périscolaire durant ces deux premiers jours de rentrée scolaire, ni restauration scolaire, ni accueil du matin et du soir, ni le centre de loisirs durant les derniers jours de vacances d’été. Cela va aider les autorités sanitaires dans leurs recherches de contacts. Les équipes d’animation et d’intendance ne sont pas concernées comme cas-contacts.

Dès ce vendredi matin à 7 heures, bien avant l’ouverture des portes de l’école, la Ville a procédé à la désinfection complète de tous les lieux de circulation et d'accueil des enfants à l'école Romain Rolland A : couloirs, cages d'escaliers, sanitaires, préau, et la classe concernée.

La Ville de Bonneuil, pour l’heure, se conforme totalement au protocole sanitaire national qui n’induit pas de mesures en direction des autres classes qui poursuivent leur scolarité en présentiel.
En outre, ce matin, vendredi 4 septembre, nous apprenons un nouveau cas positif au Covid-19 chez un enfant de CM2 de l’école élémentaire Henri-Arlès. Les mêmes dispositions sont d’ores et déjà engagées.

Le maire Patrick Douet a demandé aux autorités éducatives et sanitaires de bien communiquer toutes les informations, au fur et à mesure de l’évolution de la situation et en toute transparence, à l’ensemble des parents, des professionnels  des écoles, et de la Ville.

Aucun risque ne sera pris, et toutes les mesures préventives nécessaires seront prises, sous l’autorité de l’ARS et de l’Éducation nationale, pour garantir la sécurité sanitaire de toutes et tous.

Le maire a aussi d’ores et déjà demandé à l’Académie, de s’inquiéter des moyens à apporter aux familles touchées par la quatorzaine, pour éviter que les enfants soient pénalisés dans leur début de scolarité.

Ne relâchons pas nos gestes-barrières, masques, lavage régulier des mains, distanciations, pour limiter autant que possible, la recrudescence de l’épidémie.