Dans chaque école sont implantés des restaurants où les enfants bénéficient de bonnes conditions pour le repas et d’un vrai temps d’animation. Des activités de détente variées, ainsi qu’un moment de repos leur sont proposés avant et après le repas.

La pause méridienne

Ce temps est encadré par une équipe d'animation constituée d'un directeur des accueils de loisirs, d'un adjoint et d'animateurs(trices). Depuis la rentrée scolaire 2011, la Municipalité a décidé de renforcer le taux d'encadrement et la qualification des agents d'animation en déclarant ce temps à la Direction Départementale de la Cohésion Sociale (DDCS). Cette mesure répond à une volonté de garantir des conditions optimales d'accueil et de permettre une écoute et un accompagnement privilégiés des enfants. La norme d’encadrement est d'un animateur(trice) pour 10 enfants en maternelle, et d'un animateur(trice) pour 14 enfants en élémentaire.

NB : Un directeur des accueils des loisirs est nommé par la municipalité, pour coordonner les accueils du matin, du soir et le temps de restauration dans chaque école.

Des tarifs pour donner l'accès à tous à la cantine

Sur proposition du maire et de la majorité, en conformité avec les mesures de défense du pouvoir d’achat décidées à l’issue des rencontres de Bonneuil en actionS,  le conseil municipal a adopté cette baisse de la restauration scolaire à l’unanimité lors de sa séance du 28 février 2013. Elle bénéficie à l’ensemble des familles des 1 300 enfants accueillis chaque jour dans les cantines des écoles ou des centres de loisirs. Rappelons que la Ville prend déjà à sa charge de 50 à 90% - selon le niveau du quotient familial (QF) - du prix global fabriqué et servi. Les réductions décidées, de l’ordre de 5 à 30% (- 0,18€ à - 0,30€ par repas), seront appliquées à l’ensemble des tranches du QF. Une mesure de justice sociale.

Des repas de qualité et responsables

Près de 5 700 repas sont servis chaque semaine par le Syndicat intercommunal de la restauration municipale (SIRM) qui privilégie l’approvisionnement en légumes et fruits de saison de la région, en favorisant également des produits de l’agriculture raisonnée. Chaque mois, sont aussi proposés des repas à thème ou des nouveautés.

Le SIRM participe également à l'opération nationale « La semaine du goût ».

Vos démarches en ligne pour le service enfance (réservation / annulation accueil de loisirs, paiement...) sont toujours actives sur votre portail famille.

À la rentrée 2019 dans les cantines scolaires

Lors des Assises de l’enfance à l’automne 2018, la municipalité a pris plusieurs engagements, concernant de la restauration scolaire, applicables dès la rentrée lundi 2 septembre 2019. Repas végétariens, choix d’un deuxième plat principal et plus de produits bios arrivent dans les assiettes des enfants.

Chaque jour, 1 300 à 1 380 enfants déjeunent en restaurants scolaires où les repas sont fabriqués et distribués par le Syndicat intercommunal de la restauration municipale (Sirm). Durant les Assises de l’enfance de 2018, les familles ont exprimé en nombre aux élus leur souhait de repas diversifiés avec moins de viande, notamment. Elles ont aussi demandé le service de repas froids durant les périodes de grève des agents de restauration. Des sujets sur lesquels la municipalité travaillait depuis plusieurs mois déjà et qui permettent au maire de formuler de nouveaux engagements pour la prochaine rentrée.

"L’alimentation éco-responsable est le fil conducteur de ces engagements élaborés avec le Sirm. Dès septembre, chaque semaine, un repas non carné sera introduit dans les menus et en second choix chaque jour à partir du 4 novembre. En période de grève, des repas froids pourront être servis aux enfants."

Mireille Cottet, conseillère municipale déléguée à l’enfance.

En outre, la Ville et le Sirm s’engagent pour le passage progressif de 20% à 50% de produits et plats durables labellisés d’ici 2022 pour aller vers le 100% bio. Le tout, sans impact financier pour les familles.

En terme pratique, les familles auront à préciser le choix nutritionnel pour lequel elles optent à l’année dès l’inscription de leurs enfants aux activités périscolaires. Rappelons que dès le 3e enfant par famille, la Ville a mis en place un tarif dégressif (-25%) sur tous les accueils périscolaires.